Partager en un clic seulement

Bonjour chers tous,

Les diplômes seuls peuvent-ils aider au développement de nos pays africains ?

Cette question m’amène d’abord à faire une différence entre ÉDUCATION et FORMATION.

Qu’est-ce que l’éducation?

éducation

L’éducation est l’action de développer ses facultés physiques, intellectuelles et morales. L’éducation vise à transmettre aux étudiants des connaissances sur des faits, des évènements, des valeurs, des croyances, des principes et des concepts généraux.

Cela aide à développer les facultés de raisonnement, de compréhension et de jugement dans des domaines spécifiques. L’éducation scolaire est souvent liée à un diplôme. Malheureusement l’obtention d’un diplôme suite à des années d’éducation ne nous rend toujours pas opérationnel et producteur de valeur ajoutée.

Ce constat reflète ma propre expérience. Bien avant mon voyage pour l’Allemagne pour la poursuite de mes études, j’ai eu à faire à Cotonou un Brevet de Technicien Supérieur (BTS) en informatique industrielle.

Après deux années scolaires, j’étais très content et fier d’avoir mon diplôme en main, mais je ne me voyais pas comme un « Technicien Supérieur » comme mentionné sur le diplôme, car je n’étais pas du tout opérationnel, les théories apprises n’avaient rien à voir avec les réalités du terrain. Comme conséquence directe, le chômage. C’est cela la triste réalité que nous vivons dans beaucoup de pays africains. En effet, comme expliqué dans mon article intitulé «Entrepreneur, juste un titre ou un savoir-faire», les titres nous servent très peu.

Qu’est-ce que la formation?

Formation

La formation est par contre, apprendre en faisant. C’est un programme systématique et bien planifié visant à développer des compétences pratiques. Et c’est justement cette compétence pratique qui nous permet de faire des réalisations, afin de produire de la valeur ajoutée à la société. La connaissance intellectuelle non appliquée à une formation pratique n’est que de la théorie. Je me permets de citer ici l’extrait du livre de l’un de mes auteurs préférés Dr. Joe Dispenza: « La connaissance sans expérience est de la philosophie, et l’expérience sans connaissance est de l’ignorance. La sagesse naît de l’interaction entre les deux » 

En effet, le système éducatif allemand combine l’éducation et la formation. Les étudiants allemands ayant le baccalauréat ont la possibilité de faire trois années durant, une formation pratique dans n’importe quel secteur souhaité (informatique, électronique, pâtisserie, infirmerie …).

Suite à cette formation, ceux qui le désirent, engagent leur carrière professionnelle et deviennent des salariés ou créent une PME, le reste s’inscrit à l’université pour la poursuite de leurs études (dans la plupart du temps dans une filière en relation avec leur formation précédente).

Une combinaison de l’education et de la formation

J’ai remarqué les avantages de ce système lors de ma première année d’université en informatique ici. La majorité des étudiants allemands de ma promotion avaient déjà trois ans de formation en informatique derrière eux et cela pouvait se ressentir lors de leur intervention et leur aptitude à vite comprendre les sujets traités. Certains d’entre eux travaillaient parallèlement aux études, pour des entreprises du domaine.

Pendant ce temps, les étudiants étrangers comme moi sans expériences pratiques, n’avaient d’autre possibilité que de travailler dans des usines ou faire d’autres petits boulots, n’ayant rien à voir avec les matières de nos études.

Ce qu’il faut retenir de cet article: Ce n’est pas notre savoir, titre ou diplôme qui est rémunéré sur le marché, mais plutôt les produits et services découlant de notre savoir-faire.

 

Merci d’avoir lu jusqu’à la fin.

La préparation et la rédaction de cet article m’ont pris un bout de temps…

La lecture jusqu’à la fin t’a couté cinq à dix minutes…

Un feedback en commentaire par contre nourrira les échanges et nous permettra tous d’élargir notre horizon…

PS: Si tu aimerais faire partie du groupe, comme beaucoup d’autres déjà, alors n’oublie surtout pas de t’abonner à notre blog, pour recevoir les prochains articles, gratuit et directement dans ta boite email.

Notre adresse Facebook est la suivante:

https://www.facebook.com/Simon.Debade.Sharing/

Partager en un clic seulement
Catégories : Genéral

9 commentaires

GAHOU · 1. janvier 2020 à 21:17

J’ai lu avec attention votre réponse et je trouve que vous avez parfaitement raison il faut que nous joignions la formation pratique surtout à la théorie. Avoir un diplôme n’est pas synonyme de savoir faire. Pour ma part je suis en Agronomie à la fsa option production animale. Mais surtout je passe sur les fermes pour pouvoir faire des soi s aux animaux. Je vais au champ pour discuter avec les producteurs de l’application de certaines doses d’engrais et aussi je met la main à la pâte.

    Simon · 1. janvier 2020 à 21:38

    Merci pour le commentaire. Comme tu l’as confirmé, joindre la formation pratique à la théorie est très important.

Andallah · 5. février 2020 à 18:31

C’est une réalité que personne ne peut ignorer le système éducatif africain demande une réforme d’une manière générale de maternelle jusqu’au supérieure pour mieux répondre aux besoins du marché et de participation des diplômés au développement de l’Afrique.

    Simon · 5. février 2020 à 18:39

    Andallah, merci pour le commentaire. Je suis quand même optimiste et crois en un changement de la situation.

Joël · 17. février 2020 à 23:27

J’ai compris maintenant pourquoi nous sommes pas performant. Donc, nous devons amélioré le système éducatif hérité de la colonisation et adopté le meilleur système comme le cas du système Allemend.

    Simon · 18. février 2020 à 5:27

    Joël merci pour ton commentaire, tu as très bien résumé mes pensées.

Hamado · 20. mars 2020 à 20:22

J’apprécie tellement vos idées. Je me vraiment que si verre façon d’éduquer s’appliquait en Afrique, ça allait vraiment nous aider à se développer !

    Simon · 20. mars 2020 à 21:34

    Hamado merci pour ton commentaire. Cela fait plaisir de savoir que tu apprécies mes idées.

L’entrepreneuriat des jeunes en Afrique; l’Allemagne veut y contribuer par son projet ACCESS - Le savoir-faire allemand en Afrique · 22. juin 2020 à 15:03

[…] effet, le système éducatif allemand l’a très bien compris et combine d’ailleurs l’éducation et la formation. Les étudiants […]

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *